Sujet de Production écrite : Pour quel personnage avez-vous une préférence, Antigone ou Ismène ?

Après ma lecture de la pièce  »Antigone » de Jean Anouilh,  il s’avère qu’Antigone et sa sœur Ismène sont deux sœurs qui ont des personnalités très différentes  voire même opposés. Pour cette raison, préférer l’une d’elle est un sujet très débattu chez les lecteurs de cette tragédie moderne. Les uns aiment le personnage d’Antigone alors que d’autres préfèrent Ismène. Dans la partie suivante, nous allons découvrir les arguments de chaque groupe.

                 Antigone, la fille cadette, était une jeune fille laide qui ne prenait pas soin d’elle. Elle était toujours mal peignée, portait les mêmes vêtements. Cette noiraude qui avait la peau terne restait souvent solitaire et silencieuse, personne ne la prenait au sérieux. Elle était aussi marginalisée et négligée par son entourage car elle était renfermée et entêtée. Elle était, de plus, simple, libre, triste et calme. Pourtant, Antigone était très courageuse et forte. Elle était la seule qui avait osé dire non au roi Créon, car elle était obstinée par le devoir moral et familial d’enterrer son frère Polynice.

                Tandis qu’Ismène, l’ainée, était une jeune fille blonde et plus belle qu’Antigone. Elle était sociable, rieuse et heureuse. A l’encontre de sa sœur, Ismène était soumise et conformiste car elle a accepté la loi de Créon comme tout le peuple thébain. Elle était tellement charmante et éblouissante. Face à Antigone, elle se présentait comme raisonnable, réfléchie, et plus expérimentée.

                 Pour tous ces arguments, je me trouve dans la personnalité d’Antigone, car j’ai admiré son geste noble, fidèle et humain de vouloir enterrer son frère.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*