Examen Régional Draa-Tafilalet

 On apporta dans le préau un large baquet. Les gardes-chiourme rompirent la danse des forçats à coups de bâton, et les conduisirent à ce baquet dans lequel on voyait nager je ne sais quelles herbes dans je ne sais quel liquide fumant et sale. Ils mangèrent.   
Puis, ayant mangé, ils jetèrent sur le pavé ce qui restait de leur soupe et de leur pain bis, et se remirent à danser et à chanter. Il paraît qu’on leur laisse cette liberté le jour du ferrage et la nuit qui le suit.   
 J’observais ce spectacle étrange avec une curiosité si avide, si palpitante, si attentive, que je m’étais oublié moi-même. Un profond sentiment de pitié me remuait jusqu’aux entrailles, et leurs rires me faisaient pleurer.   Tout à coup, à travers la rêverie profonde où j’étais tombé, je vis la ronde hurlante s’arrêter et se taire. Puis tous les yeux se tournèrent vers la fenêtre que j’occupais.
– Le condamné ! le condamné ! crièrent-ils tous en me montrant du doigt ; et les explosions de joie redoublèrent.  
Je restai pétrifié.    
J’ignore d’où ils me connaissaient et comment ils m’avaient reconnu.     
– Bonjour ! bonsoir ! me crièrent-ils avec leur ricanement atroce. Un des plus jeunes, condamné aux galères perpétuelles, face luisante et plombée, me regarda d’un air d’envie en disant : – Il est heureux ! il sera rogné ! Adieu, camarade !     
Je ne puis dire ce qui se passait en moi. J’étais leur camarade en effet. La Grève est sœur de Toulon. J’étais même placé plus bas qu’eux : ils me faisaient honneur. Je frissonnai.

A. ÉTUDE DE TEXTE  (10points)

1. Recopiez et complétez le tableau suivant :  (1pt)

Titre de l’œuvreAuteurGenre littéraireSiècle
      

2.  Pour situer ce texte dans l’œuvre, répondez aux questions suivantes :  (1pt)

a- Où se trouvait le narrateur ? ………………………………………………………………………………………………

b- À quel spectacle assistait-il ? ………………………………….…………………………………………………………..

3. Répondez par Vrai ou Faux :  (1pt)                                                                                                                             

a- Les gardes maltraitent les forçats.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………..…..                        

b- On sert une nourriture de mauvaise qualité aux forçats.

………..………………………………………………………………………………………………………………………………………

Justifiez votre réponse en relevant une expression dans le texte pour chaque phrase.                                

4. Quel sentiment éprouvait le narrateur à l’égard des forçats qui dansaient ? Justifiez votre réponse par un indice du texte.  (1pt)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

5. À partir de l’énoncé suivant : « La Grève est sœur de Toulon », dites quelle sera la destination du narrateur et celle des forçats ? (1pt)

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..………………………………………………………………….

6. L’énoncé suivant : « Il sera rogné » veut dire :  (1pt)

  •          A- Il sera pendu                    
  •          B- Il sera emprisonné        
  •          C- Il sera guillotiné

Choisissez et recopiez la bonne réponse : ………………………………………………………………………………

7. Relevez dans le texte deux mots appartenant au champ lexical de la prison. (1pt) ………………………………………………………………………………………………………………………………………………..                                                                                   

8. Identifiez la figure de style contenue dans l’énoncé suivant :  (1pt)                                                                     

« …. Leurs rires me faisaient pleurer » / …………………………………………

 9. Les forçats, traités comme des bêtes par les gardes, chantaient et dansaient. A votre avis, cette scène était-elle amusante ? Dites pourquoi en une phrase. (1pt) …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

10. Selon vous, les prisonniers méritent-ils d’être traités comme des animaux ? Justifiez votre réponse en deux phrases. (1pt) …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

 B. PRODUCTION ECRITE (10points)

Certaines personnes pensent que l’univers carcéral (la prison) devrait être une institution de formation et de rééducation en vue d’une réinsertion sociale. Partagez-vous ce point de vue ? Rédiger un texte argumentatif dans lequel vous exprimez votre point de vue en le justifiant par des arguments et des exemples.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*